Un réseau de projets artistiques pour révèler l’enfant créateur et la créativité des professionnels de la toute petite enfance

Created with Sketch.

Les quatre objectifs du réseau de « La Nouvelle Vague »

• Positionner les structures d’accueil de la toute petite enfance comme des acteurs culturels départementaux capables de mobiliser ensemble les professionnels, les familles et les partenaires autour de propositions créatives et artistiques. • Développer des médiations culturelles départementales innovantes pour favoriser l’accès des tout-petits, des familles et des professionnels aux formes innovantes de l’art participatif. • Rendre lisible la créativité artistique des professionnels pour encourager une politique culturelle volontariste envers les tout-petits et leurs familles. • Positionner les directions des établissements d’accueil comme managers créatifs d’un événement d’ampleur départemental et national.

Les projets

Pascal Bély  créateur de La Nouvelle Vague

Pascal Bély, consultant du cabinet TRIGONE à Marseille, accompagne depuis 1993 à partir d’une approche systémique du projet par le travail en réseau, les institutions du secteur médico-social et les collectivités locales. Dès 2010, inspiré des travaux de la philosophe Marie-Hélène Popelard, il a créé un cursus de formation “Art, créativité et toute petite enfance”, espace transversal pour penser autrement la relation aux tout-petits et à leurs familles. Accompagné d’artistes, il a développé une pédagogie créative autour de la compréhension des liens qui unissent l’art, le positionnement professionnel et le projet collectif. Fort de cette dynamique et du soutien de ses partenaires institutionnels, il a proposé en décembre 2015 de relier les professionnels formés en constituant un réseau: “La nouvelle vague créative et artistique de la toute petite enfance”. Ce “projet des projets” vise à articuler la formation, la création artistique et l’accompagnement au changement. L’enjeu est d’introduire dans les structures d’accueil des propositions artistiques innovantes au croisement de la revitalisation des valeurs professionnelles, du travail du collectif, du management créatif et du travail en réseau. L’enjeu est aujourd’hui d’étendre cette démarche à d’autres secteurs. Ainsi, Pascal Bély se trouve lui-même emporté par les processus de ce réseau qui vont le conduite vers d’autres rivages, vers un autre projet: “Nouvelles Vagues”.

Les artistes de La nouvelle vague créative

Les acteurs de la petite enfance sont accompagnés par des artistes

Philippe Lafeuille

Philippe Lafeuille est chorégraphe et directeur de la compagnie « La Feuille d’Automne » à Paris. Dès 2011, il accompagne les professionnels de la toute petite enfance dans le mouvement dansé auprès des tout-petits. La danse vue par Philippe Lafeuille auprès des tout-petits se fait théâtre poétique et musical pour s’intégrer dans les arts visuels et plastiques. Elle s’inscrit dans une relation à l’art ouverte et généreuse pour accueillir le tout-petit, les professionnels et sa famille. Le travail avec la toute petite enfance a inspiré l’un des tableaux de sa dernière création « Tutu », actuellement en tournée en France et en Europe. Il est l’artiste associé de « La nouvelle vague » avec le projet « Bébé Tutu ».

Brigitte Cirla

La chanteuse et comédienne Brigitte Cirla, Directrice des Voix Polyphoniques à Marseille, sait mobiliser la voix des professionnels pour communiquer autrement avec les tout-petits, en équipe, avec les parents. En ouvrant le chant aux sonorités des musiques du monde, elle nous accompagne à mobiliser notre sensibilité pour que la voix mobilise tout le corps pour faire sens au-delà des usages habituels des comptines et berceuses. C’est ainisi que le choeur nous transporte dans l’imaginaire des valeurs de bieveillance et d’ouverture des strtures d’acceuil de la toute petite enfance.

Noémie Privat

Noémie Privat est une artiste plasticienne qui vit à Marseille. Elle y anime les ateliers tailletaille. Elle développe un travail autour du dessin, de la peinture, de la gravure, de l’impression. Artiste associée au FRAC PACA, Noémie Privat intervient dans les structures d’accueil de la toute petite enfance où elle accompagne tout-petits et professionnels à dessiner et peindre à partir d’espaces de papier qui donneront lieu à des transformations, des pliages. Ils forment ainsi le premier livre d’art en mouvement, objet singulier d’une peintre en herbe et d’un créateur qui traverse la feuille pour poser sa main sur les paroies de nos imaginaires.

Samuel Mathieu

Chorégraphe, directeur de sa compagnie (Toulouse), Samuel Mathieu participe à l’inclusion de l’art chorégraphique en structure d’accueil de la toute petite enfance à travers son Festival Neufneuf et les actions de formation et d’accompagnement des professionnels qu’il conduit avec le cabinet TRIGONE. La danse de Samuel Mathieu autorise les professionnels à penser autrement la relation avec le tout-petit, vu comme un danseur étoile et performeur dans l’espace. Son travail exigeant donne confiance dans nos capacités à dépasser les frontières de nos organisations trop cloisonnées.

Claire Pantel 

Claire Pantel égraine ses contes pour les petites oreilles et grandes oreilles sur des rendez-vous à vivre ensemble. Insatiable rapporteuse, elle est dans l’instant des mots. Elle jongle avec des éclats mi-chantés mi-parlés, des silences ou des bouchées chuchotées. Elle saute du coq à l’âne et vagabonde sur les rimes et assonances. Le bruit du papier, le reflet d’une lumière, le chemin sur ses mains… elle cherche et explore le champ des possibles dans les arts du récit. Claire crée depuis 2006 des spectacles et des livres-objets pour la petite enfance, l’enfance et la famille. En 2019, son projet « La Factrice » fera date, fera « vague«

Bruno Manuel

Comme il y avait des « honnêtes hommes » au XVIIème siècle, Bruno Manuel pense qu’on peut être un « honnête photographe » ; curieux de tout, des techniques aussi bien que des sujets. Il aime la macro qui lui permet de montrer la beauté d’une fleur. Il aime le portrait sans se passionner plus pour les enfants que pour les vieillards parcheminés. Une seule motivation ; être un révélateur de beauté. Il pense que pour la photo, la technique en elle-même n’a pas grand intérêt et le don fait tout. Bruno Manuel photographie «Bébé Tutu » ; ses photos s’essaiment sur le site de « La nouvelle Vague » comme autant de « petits cailloux blancs » laissés par les petits poucets pour visiteurs curieux.

Christophe Le Goff

Christophe Le Goff est chorégraphe (compagnie Maygetsin à Toulouse). Il est l’un des intervenants du cursus «Art, créativité et petite enfance“ à Marseille et participe avec le cabinet TRIGONE à inclure dans les structures d’accueil, la danse comme vecteur d’une relation différente entre éducateurs, enfants et familles. Son accompagnement vise à retrouver l’état de corps et de mouvement qui permet la rencontre avec le tout-petit, non sans intention, mais avec le souci permanent de se laisser guider par lui. Cet enfant-là n’est pas si loin du nôtre.

 

Association Réso-nance

L’association Reso-nance numérique existe depuis 2010 et réside depuis 2013 au Lieu de Fabrication Ouvert (LFO), le fablab de la Friche Belle de Mai à Marseille.

Leur objet associatif est centré sur le partage de connaissances et l’émancipation via les cultures numériques.
Anthony et Eric sont associés à « La nouvelle vague » pour accompagner l’introduction des arts numériques en crèche à travers le projet « Art’In Box ».

Les partenaires de La Nouvelle Vague

Depuis 2016, le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône soutient le projet en invitant les éducatrices de jeunes enfants des Maisons de la Solidarité à s’engager dans le réseau.

Il a inclus « La Nouvelle vague » dans le dispositif « Ensemble en Provence qui vise à faciliter l’accès à des actions culturelles, sportives ou environnementales favorisant la cohésion sociale et l’épanouissement des citoyens.

La Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Région PACA soutient différents projets de « La nouvelle vague ». Elle décline le protocole d’accord signé en mars 2017 entre le ministère de la Culture et celui de la Famille et qui permet d’inclure la toute petite enfance dans les politiques d’éducation artistique.

La CAF des Bouches-du-Rhône soutient « La Nouvelle Vague » au titre de sa politique visant la qualité d’accueil des tout-petits et de leurs parents. En soutenant ce réseau, la CAF souhaite valoriser les initiatives artistiques qui s’inscrivent dans une dynamique de projet où sont associés parents et partenaires pour qu’ils soient acteurs et auteurs.

Le Fonds Régional d’Art Contemporain PACA assure à « la nouvelle vague » un soutien artistique et institutionnel. Il propose un ensemble de ressources (prêt d’oeuvres, mises à disposition d’espaces pour les séminaires, interventions des médiateurs).
Ce partenariat donne lieu à des manifestations publiques où tous petits, parents et professionnels créent des oeuvres d’art accompagnés par des personnels formés et des artistes associés au FRAC.

La Maison de la Famille est l’un des membres fondateurs du réseau de «La Nouvelle Vague» . Engagée depuis 10 ans dans un projet ambitieux de formation à l’art pour ses professionnels, elle a fait de l’accompagnement des initiatives artistiques de ses 9 établissements, un axe majeur de son projet. La Maison de la Famille est un acteur culturel légitime qui décline avec énergie le portocole d’accord sur l’éducation artistique signé entre le Ministère de la Culture et de la Famille en 2017.

Depuis 2013, la ville des Pennes Mirabeau s’est engagée dans une démarche (« Le projet Chrysalide ») visant à accompagner le changement des pratiques professionnelles et managériales afin de tisser des liens entre « crèches créatives ». Un programme ambitieux de formation et d’accompagnement soutient la démarche ce qui permet aux professionnelles de s’engager dans le réseau et de nouer des relations singulières avec un réseau d’artistes pluridisciplinaires.

 La ville « Amie des Enfants » (label de l’UNICEF) souhaite inclure l’accès à l’art comme un droit pour les enfants et un enjeu managérial pour révèler la créativité des professionnels.

Depuis 2010, la commune de Fuveau s’est engagé à acceuillir des artistes au sein de ses structures d’accueil de la toute petite enfance. Tout naturellement, le réseau de « la nouvelle vague » lui offre la possibilité de valoriser ses initiatives et d’acceuillir de nouvelles formes artistiques.

La rencontre avec le FRAC et les artistes a constitué l’opportunité de relier la formation continue à toutes les formes d’art. Le réseau a permis d’ouvrir le secteur de la toute petite enfance à de nouveaux partenaires et à la culture. Comment inclure de nouveaux secteurs où la perte globale de sens accentue les risques de démobilisation professionnelle? L’expérience saluée et réussie de «La Nouvelle Vague» constitue une réponse à cette crise de sens. L’association «Nouvelles Vagues» vise à créer des dans le champ du social, du médico-social, de la prévention, de la culture, incluant des établissements pour personnes âgées et des structures de l’économie sociale et solidaire. L’enjeu est de relier, par l’art, tous ces acteurs pour faire émerger des projets vecteurs de nouveaux liens sociaux.

Vous souhaitez nous contacter

Intégrer ou intéressé par la nouvelle vague ? Prenez contact avec nous